Sécurisation du pont romain - Compte-rendu Réunion 8 septembre 2020
 
 
         
   logo CV
CLUB VOSGIEN PAYS D'AZERAILLES
COMPTE-RENDU
Réunion du 8 septembre 2020
Objet: sécurisation du pont romain
 Blason  
 
Présents:
Falque Rose-Marie: Maire d'Azerailles et Conseillère Départementale
Henry Marie-Luce: Maire de Glonville
Francois Jean-Paul: Maire de Flin
Hannezo Laurent: 1er Adjoint Azerailles
Roubaud Jean-Claude: Adjoint forêt et environnement
François Michel: Membre du MMD 54 (Meurthe et Moselle développement)
Bonaccini Luc: CAUE (conseil d'architecture, d'urbanisme et environnement)
Rezette Pascal: Président du CV Azerailles
Maurice Jean-claude: secrétaire du CV Azerailles
Grandjean Jean-Yves: responsable des sentiers CV Azerailles
   
           
 
P1090422
P1090423
 
 

Dans le cadre de l'aménagement du circuit du pont Romain le Club Vosgien d' Azerailles souhaite sécuriser les abords du pont Romain. Le CVA fait une présentation de la situation aux participants. Le pont est un passage obligé sur le ruisseau. Il est situé sur la commune d'Azerailles d’après le relevé cadastral.

 
 
Le passage des marcheurs sur le pont devient dangereux. Le pont est en mauvais état.
La tempête de 1999 a accentuée la détérioration de l'ouvrage et toute la structure menace de s’effondrer. Une consolidation est urgente.
 
Le club vosgien a donc décidé de solliciter la collectivité et les divers organismes d'état en charge du patrimoine, de l'urbanisme et de l'environnement.
 PONT ROMAIN  
 
Une discussion s'engage sur les connaissances historiques et la valeur patrimoniale de ce pont de pierre dit «le pont romain» (CQFD). Puis les organismes nous décrivent une méthodologie ainsi que les financements possibles.

Décisions:

Il convient donc d'effectuer des études techniques et financières avant d'engager des travaux. Il faudra également définir la propriété et le statut du pont de pierre.

Madame le Maire d'Azerailles est d'accord pour que la commune soit maître d'ouvrage afin de pouvoir lancer les études et les consultations.

Dans un premier temps: l'étude sera consacrée à une sécurisation du pont. Monsieur Bonaccini du CAUE va préparer la consultation. Un chiffrage sera réalisé pour une passerelle en bois. Celle-ci permettra le passage en toute sécurité des marcheurs en évitant une dégradation de l'ouvrage.

Dans un deuxième temps: Madame le Maire se rapprochera des services d’archéologie préventive et de conservation du patrimoine (INRAP et DRAC). Elle va demander un premier point sur les travaux a réaliser rapidement dans le cadre d'une sauvegarde et d'une restauration du pont. Peut être qu'il sera nécessaire d'engager des recherches et des fouilles. La connaissance historique du site et de ses environs est importante avant tout travaux. Il est donc nécessaire de connaître les procédures et la législation dans cette situation. Qui fait quoi. Les recherches documentaires sont en cours.

Monsieur Bonaccini du CAUE rencontrera la conservatrice du patrimoine.

Le financement des études et des travaux a été abordé succinctement. Dans une première approche ce type de travaux pourrait bénéficier de 70% de subvention.

Des pistes sont évoquées concernant la rénovation du pont dans les règles de l'art. Notamment la possibilité de faire venir une école de tailleur de pierre.

Madame le Maire indique que le projet de sécurisation, de consolidation et de restauration de cet ouvrage est un challenge intéressant. Elle fera tout son possible pour concrétiser ce projet.

Madame le Maire clos la réunion en remerciant les participants.

Rédacteurs: Jean-Yves Grandjean et Jean-Claude Maurice

 
        

Activités année 2020

 
/